Après une année en PASS ou en L.AS à l’Université de Franche-Comté, vous suivez vos études de kinésithérapeute à Besançon ou à Montbéliard. Comment se passent ces études de santé dans les instituts de formation en masso-kinésithérapie de ces villes ? Bersot Formation vous parle en détails de leur déroulé.

Notre prochaine se fera le Samedi 5 Décembre 2020 à 11h00 et 14h00. Pour participer à cette Journée Portes Ouvertes vous devez vous inscrire à un des créneaux disponibles sur ce lien

Kinésithérapeute : définition du métier

Selon la définition donnée par l’Université de Franche-Comté (UFC), « le masseur-kinésithérapeute réalise, de façon manuelle ou instrumentale, des actes de massage et de gymnastique médicale, dans le but de prévenir l’altération des capacités fonctionnelles, de concourir à leur maintien et, lorsqu’elles sont altérées, de les rétablir ou d’y suppléer. Lorsqu’il agit dans un but thérapeutique, le masseur-kinésithérapeute exerce sur prescription médicale ».

Autant de kinésithérapeutes femmes que d’hommes

D’après les chiffres communiqués par l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes, la profession est parfaitement paritaire (50,3 % d’hommes et 49,7 % de femmes). Les libéraux sont en écrasante majorité : ils constituent 80 % du métier, contre 20 % pour les salariés.

Combien y a-t-il de kinésithérapeutes en France ?

Le même Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes a dressé le tableau des moyennes européennes du nombre de kinés pour 10 000 habitants. Avec 12,6 praticiens pour 10 000 âmes, la France se positionne devant ses voisins espagnols, polonais ou suédois ; mais c’est un taux inférieur à ceux dont témoignent l’Allemagne (16,6), la Finlande (24,3) ou la Belgique (25,8).

Le PASS et les L.AS : les voies d’accès pour devenir kinésithérapeute

La réforme de 2020 a bouleversé l’accès aux études de santé ; qu’elles soient médicales (MMOP pour Médecine, Maïeutique, Odontologie et Pharmacie) ou paramédicales (Kinésithérapie, mais également Psychomotricité ou encore Ergothérapie).

 

Jadis, l’immense majorité des étudiant·es accepté·es en IFMK (Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie) étaient issu·es de la PACES. Mais en 2020, la Première Année Commune aux Études de Santé a été supprimée et remplacée par deux voies, au sein desquelles l’aspirant kiné doit s’engager dès Parcoursup :

  • le PASS: Portail Spécifique Accès Santé
  • les L.AS : Licences Accès Santé

Différencier Portail Spécifique Accès Santé et Licences Accès Santé

Le PASS est la voie majoritaire : proche de la révolue PACES, il est constitué d’une majorité d’enseignements liés à la santé, aux côtés desquels l’étudiant·e doit suivre une option (ou « mineure ») non liée à la santé : Droit, Mathématiques, etc.

 

Une Licence Accès Santé ou L.AS propose le fonctionnement inverse : chaque année de la Licence AS est constituée d’une minorité d’enseignements liés à la santé, qui s’intègre dans une Licence disciplinaire hors santé. Parmi tous·tes les étudiant·es accepté·es en 2ème année d’études médicales ou paramédicales, une minorité seulement est issue des L.AS.

L’accès aux études de kiné conditionné par la réussite des examens PASS ou L.AS

À Besançon, le PASS et les L.AS donnent donc accès aux études paramédicales. Mais pour intégrer une école de kiné, encore faut-il se hisser parmi les candidat·es les mieux noté·es à l’issue des examens écrits organisés à la fin de l’année.

 

Ces épreuves aux parfums de concours sont communes aux élèves du PASS et des L.AS. La note obtenue va directement impacter la suite de vos études :

  • option 1 : votre note vous permet d’être acceptée directement dans le cursus d’études de votre choix, comme la masso-kinésithérapie
  • option 2 : votre note, située entre le seuil bas et le seuil haut fixés par l’université, vous oblige à passer une nouvelle épreuve, à l’oral cette fois-ci
  • option 3 : si ni l’écrit, ni l’oral ne vous ont permis d’accéder au cursus de votre choix, vous poursuivez vos études dans la Licence liée à votre majeure (pour les AS) ou votre mineure (pour le PASS) afin de retenter votre chance à l’issue de l’année suivante

Une prépa kiné pour multiplier ses chances

Avant ou pendant votre année en PASS ou en L.AS, suivre une prépa paramédicale ou médicale vous permet d’appréhender avec sérénité les épreuves finales et de prendre une avance bienvenue sur les autres candidat·es.

 

Découvrir les prépas PASS et L.AS de Bersot Formation

Des écoles de kiné à Besançon et Montbéliard

Les études de masso-kinésithérapie s’étalent sur une durée de 5 ans à partir de l’obtention du baccalauréat. Dans le département du Doubs, la 1ère année est constituée d’une année en PASS ou en L.AS suivie à l’Université de Franche-Comté. Les étudiant·es ayant présenté avec succès les examens finaux du PASS ou des L.AS passent les 4 années qui suivent :

  • soit à l’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie de Besançon (place Saint-Jacques)
  • soit à l’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie de Montbéliard (rue du Dr Flamand), à environ 80 km de Besançon

8 semestres à l’IFMK de Besançon ou de Montbéliard

Trois maîtres-mots régissent la formation en kinésithérapie sur le site de l’UFC : alternance, progressivité, diversité. La formation en IFMK, à Besançon comme à Montbéliard, est organisée en 2 cycles de 4 semestres chacun, pour un total de 8 semestres répartis en 4 années d’études.

Des études paramédicales en 2 cycles

Le 1er cycle des études de kiné apporte les enseignements scientifiques, méthodologiques et professionnels fondamentaux nécessaires à la compréhension des problèmes de santé et des situations cliniques rencontrées en kinésithérapie. Le 2nd cycle, lui, organise le développement des compétences diagnostiques et d’intervention kinésithérapique dans tous les champs d’exercice de la profession, à partir du socle de connaissances théoriques et pratiques acquis lors du 1er cycle.

Combien de temps pour être kiné ?

La répartition des enseignements en école de kinésithérapie est organisée comme suit :

  • la formation théorique et pratique s’étale sur une durée de 1 980 heures : 895 heures de cours magistraux (CM) couplées à 1 085 heures de Travaux Dirigés (TD)
  • la formation à la pratique masso-kinésithérapique s’étale sur une durée de 1 470 heures

 

Le travail personnel complémentaire est estimé par l’UFC à 3 220 heures. Au total, la charge de l’étudiant·e pour devenir kiné est estimée à 6 670 heures.

Un mémoire pour obtenir son diplôme de kiné

Les études de kinésithérapie se soldent par l’obtention du diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute. Avant de se voir remettre ce titre, l’étudiant·e devra soutenir avec succès son mémoire de fin d’études.

LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

  • IFMK Besançon passerelle
  • école kiné Lyon
  • école privée kiné sans concours