S’engager dans des études dentaires à Besançon passe obligatoirement par une année en PASS ou en L.AS. Les examens réussis, vous poursuivrez vos études de santé en odontologie soit à Nancy, soit à Strasbourg. Explications signées Bersot Formation.

Notre prochaine se fera le Samedi 5 Décembre 2020 à 11h00 et 14h00. Pour participer à cette Journée Portes Ouvertes vous devez vous inscrire à un des créneaux disponibles sur ce lien

Le PASS et les L.AS : les voies d’accès pour devenir chirurgien-dentiste

Pendant une décennie, devenir dentiste passait obligatoirement par une année en PACES (Première Année Commune aux Études de Santé) conclue par un concours. Mais en 2020, la PACES a disparu. Cette voie unique a laissé place à une double voie. Sur Parcoursup, l’aspirant dentiste doit désormais choisir entre s’engager soit :

  • dans une année PASS (Portail Spécifique Accès Santé)
  • dans une L.AS (Licence Accès Santé)

Avec le PASS et les L.AS, des études d’odontologie mais pas seulement

À l’Université de Franche-Comté (UFC), le PASS et les L.AS (au choix) doivent obligatoirement être empruntés par les étudiant·es qui souhaitent s’engager :

  • dans des études MMOP, c’est-à-dire les 4 branches médicales que sont la Médecine, la Maïeutique, l’Odontologie et la Pharmacie
  • dans des études paramédicales : Kinésithérapie, Psychomotricité, Ergothérapie

 

Le Portail Spécifique Accès Santé ou PASS est la voie pourvoyant le plus de places vers ces études médicales ou paramédicales. Sur 60 ECTS, il propose à l’étudiant·e de suivre 48 ECTS liés à la santé et 12 ECTS liés à une autre matière : Droit, STAPS… La proposition inverse est faite avec une année en Licence Accès Santé (L.AS) : sur 60 ECTS, l’étudiant·e suivra 48 ECTS liés à sa Licence disciplinaire (Droit, STAPS…) et 12 ECTS liés à la santé.

Un concours de dentiste sous forme d’examens écrits voire oraux

Les places en études médicales ou paramédicales, quelles qu’elles soient, sont toujours comptées et ce, même si le numerus clausus a disparu. Les élu·es sont choisi·es à l’issue d’examens hautement sélectifs, organisés à la fin du PASS ou à la fin d’une année en L.AS.

 

Composés d’épreuves écrites voire, pour les étudiant·es moins bien noté·es, d’épreuves écrites et orales, ils constituent une porte d’entrée que seul·es les mieux classé·es pourront franchir. En cas d’échec :

  • l’étudiante issu·e du PASS pourra poursuivre ses études dans la Licence liée à sa mineure et retenter sa chance à l’issue de cette 2ème année (le redoublement du PASS est interdit)
  • l’étudiante issu·e d’une L.AS pourra poursuivre ses études dans la Licence liée à sa majeure et retenter sa chance à l’issue de cette 2ème année

Une prépa dentaire pour multiplier ses chances

Toute l’année, l’organisme Bersot Formation vous aide à appréhender sereinement les enjeux liés aux examens finaux du PASS et des L.AS et, ainsi, mettre de votre côté toutes les chances d’accéder à des études pour devenir dentiste.

 

Découvrir les prépas PASS et L.AS de Bersot Formation

Des études dans les facultés de chirurgie dentaire de Nancy ou Strasbourg

Vous avez présenté vos examens PASS ou L.AS à l’Université de Franche-Comté et faites partie des étudiant·es autorisé·es à poursuivre des études en odontologie ? Vous effectuerez votre formation non pas dans le Doubs mais dans l’une des 2 facultés habilitées à recevoir les étudiant·es de Besançon.

Des études dentaires en Meurthe-et-Moselle ou dans le Bas-Rhin dès la 2ème année

Le 1er établissement est la faculté d’odontologie de Lorraine, également appelée faculté de chirurgie dentaire de Nancy. Elle est située à Vandœuvre-lès-Nancy, commune à environ 200 km de Besançon. Le 2ème établissement est la faculté de chirurgie dentaire de Strasbourg. Elle est située dans la ville du même nom, à environ 250 km de Besançon. Le choix de l’UFR d’odontologie de Nancy ou Strasbourg se fait durant la hiérarchisation des vœux d’affectation en ligne (choix en fonction du classement).

Le déroulé des études dentaires de la 2ème à la dernière année

La 2ème année des études en dentisterie est appelée DFGSO 2 puisqu’elle prépare, avec l’année suivante, à l’obtention d’un 1er diplôme de dentiste : le Diplôme de formation générale en sciences odontologiques. Entre son année en PASS ou en L.AS et son entrée en UFR d’odontologie, l’étudiant·e doit suivre à l’hôpital un stage d’initiation aux soins infirmiers, d’une durée de 2 à 4 semaines à temps complet et de manière continue. L’ambition de ce stage ? Initier aux techniques de soins, à l’hygiène hospitalière et aux gestes de premier secours.

DFGSO 2 et DFGSO 3 : les années pré-cliniques

Les 2ème et 3ème années de la formation en chirurgie dentaire (DFGSO 2 et DFGSO 3) sont dites « pré-cliniques ». L’emploi du temps de l’étudiant·e s’articule autour :

  • d’enseignements théoriques (cours magistraux, séminaires, travaux dirigés)
  • d’enseignements pratiques, incluant parfois l’usage de « fantômes » (des mannequins qui permettent de mimer une patient·e)

Plusieurs diplômes de dentiste émaillent la formation

L’étudiant·e titulaire d’un Diplôme de formation générale en sciences odontologiques entre dans le 2ème cycle du parcours. Pendant 2 ans, il ou elle prépare un 2ème diplôme de dentiste : le Diplôme de formation approfondie en sciences odontologiques. Cette 4ème et cette 5ème années, appelées DFASO 1 et DFASO 2, sont les années « cliniques ». L’étudiant·e est externe des hôpitaux et est, à ce titre, salarié·e. À l’issue de l’année DFASO 2, l’apprenti·e dentiste doit valider le Certificat de Synthèse Clinique et Thérapeutique (CSCT), titre attestant de sa capacité à gérer des cas cliniques complexes.

L’option du cycle court

En 6ème année, l’étudiant·e doit choisir entre un cycle court d’une année ou, à l’inverse, un cycle long de 3 ans. Le cycle court est appelé TCCO pour « Troisième Cycle Court des études Odontologiques ». Il est destiné aux étudiant·es s’orientant vers une activité libérale, comme environ 90 % des chirurgiens-dentistes. Cette ultime année d’études dentaires s’articule autour d’une journée de cours magistral par semaine couplée à un stage en milieu hospitalier et un stage chez un praticien libéral.

L’option du cycle long pour les spécialités dentaires

Le cycle long est appelé TCLO pour « Troisième Cycle Long des études Odontologiques ». Contrairement au cycle court, il est assimilé à l’internat puisqu’au cours de ce cycle long, l’étudiant·e est interne salarié·e de l’hôpital. Destiné aux carrières hospitalo-universitaires et aux spécialités dentaires comme l’orthodontie, il impose aux candidat·es de présenter un concours :

  • soit en 5ème année
  • soit en 6ème année

Exercer grâce au diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire

Quel que soit le parcours final adopté par l’étudiant·e, l’aspirant dentiste conclut sa formation en odontologie par la soutenance de sa thèse d’exercice. Le diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire lui est alors remis, lui permettant d’entamer sa carrière.

LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

  • école dentaire Besançon
  • meilleure fac dentaire
  • classement université dentaire