Dans l’accès aux études de médecine, la nouvelle réforme de 2020 a renversé le modèle construit une décennie durant par la PACES. Depuis, comment intègre-t-on les cursus pour devenir médecin, sage-femme, chirurgien-dentiste, pharmacien, masseur-kinésithérapeute, psychomotricien ou ergothérapeute ? Comment la sélectivité s’opère-t-elle aux portes de ces parcours ? Dossier complet signé Bersot Formation.

Notre prochaine se fera le Samedi 5 Décembre 2020 à 11h00 et 14h00. Pour participer à cette Journée Portes Ouvertes vous devez vous inscrire à un des créneaux disponibles sur ce lien

La réforme de la PACES à Besançon (Université de Franche-Comté)

Annoncée en 2018 à travers un discours du président de la République, la disparition de la PACES a finalement eu lieu en 2020, emportant avec elle le redouté numerus clausus, ainsi que la possibilité de redoubler sa 1ère année de médecine.

Un nombre de places toujours très limité en dépit de la disparition du numerus clausus

Depuis 1971, le numerus clausus fixait annuellement et par décret la limite du nombre d’étudiant·es admis·es en 2ème année des études de médecine, de maïeutique, d’odontologie ou encore de pharmacie. Ce numerus clausus a disparu, mais c’est dorénavant les facultés (aux côtés des ARS) qui fixent le nombre d’étudiant·es autorisé·es à poursuivre en 2ème année des cursus de santé. Si l’ancien concours PACES a bel et bien disparu, les « examens » qui l’ont remplacé ont toujours, par définition, des parfums de concours.

Deux voies au lieu d’un seul et unique chemin

Instaurée en 2010, la Première Année Commune aux Études de Santé a laissé place à deux nouvelles voies :

  • le PASS, pour « Portail Spécifique Accès Santé»
  • les AS, pour « Licences Accès Santé»

 

Le ou la bachelier·e qui aspire à des études de santé doit désormais choisir l’une de ces deux voies sur Parcoursup.

 

La réforme de la PACES à l’UFC : en savoir plus

Le PASS médecine à Besançon expliqué (Portail Spécifique Accès Santé)

Le Portail Spécifique Accès Santé est la voie dite « principale » car c’est celle qui offre le plus de places en 2ème année d’études médicales ou paramédicales, comparativement aux L.AS. La L1 PASS permet la validation de 60 ECTS et est constituée :

  • d’une majeure santé
  • d’une mineure d’une autre Licence

Avec le PASS, l’étude obligatoire de matières non liées à la santé

C’est là la différence fondamentale entre la PACES et le PASS : quand la 1ère proposait exclusivement des matières liées à la santé, le 2nd, pour sa part, impose de suivre des matières liées à une autre Licence, pour environ 20 % des ECTS totaux. Réussir le PASS implique donc une grande force de travail pour la majeure santé, mais aussi de ne surtout pas négliger l’option hors santé !

Les examens du PASS : le nouveau concours PACES

À la fin de l’année, les étudiant·es en PASS présentent tous·tes le même examen écrit, qui va mêler QCM et questions rédactionnelles. La note obtenue à cet examen écrit va sceller la suite de leurs études.

 

Le Portail Spécifique Accès Santé PASS : en savoir plus

La Licence Accès Santé à Besançon expliquée (L.AS)

Si les L.AS sont qualifiées par l’Université de Franche-Comté (UFC) de voies « alternatives », c’est parce qu’elles offrent moins de places en 2ème année d’études de santé que le PASS. Une L.AS fonctionne sur le principe inverse du Portail Spécifique Accès Santé : en Licence AS, un·e étudiant·e va suivre majoritairement des enseignements liés à sa majeure (des mathématiques, du droit, etc.). Mais sur les 60 ECTS que constitueront son année, environ 12 seront liés à sa mineure santé, formée par des matières liées aux études médicales et paramédicales.

La liste des L.AS proposées à l’UFC

L’Université de Franche-Comté propose 7 Licences avec Accès Santé :

  • Licence AS Droit
  • Licence AS Mathématiques
  • Licence AS Physique-Chimie
  • Licence AS Psychologie
  • Licence AS Sciences de la vie
  • Licence AS Sciences pour l’ingénieur
  • Licence AS STAPS

 

Attention : le nombre de places disponibles diffère d’une Licence à une autre.

Des examens hautement sélectifs organisés en L.AS

Comme en PASS, seul·es les étudiant·es les mieux noté·es à l’issue des examens des L.AS pourront rejoindre une 2ème année d’études de santé.

 

Les Licences Accès Santé L.AS : en savoir plus

La L.AS STAPS à Besançon expliquée (Licence Accès Santé)

Chaque université de France proposant le système des L.AS est libre de choisir les Licences concernées. Parmi les Licences avec option santé proposées par l’Université de Franche-Comté figure la Licence Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS). À l’UFC, c’est la Licence qui offre le plus de places aux bachelier·es.

En L.AS STAPS, des examens sélectifs dédiés à la mineure santé

À la fin de leur L1 STAPS Accès Santé à Besançon, les étudiant·es présentent des examens écrits propres à leur mineure santé et communs aux autres Licences AS de l’université (Mathématiques, Psychologie, Droit, etc.). Leurs connaissances sont testées via des QCM et des questions rédactionnelles ; selon leurs notes peut aussi leur être imposée une épreuve orale qui décidera si, oui ou non, le ou la candidat·e peut rejoindre une 2ème année d’études médicales ou paramédicales.

STAPS s’étudie aussi en PASS

Constitué majoritairement d’enseignements de santé, le PASS impose de suivre (pour environ 12 ECTS) une option hors santé. À l’Université de Franche-Comté, l’option STAPS est celle qui pourvoit le plus de places.

 

La Licence Accès Santé spéciale STAPS : en savoir plus

Étudier la santé à Besançon : tous les parcours médicaux et paramédicaux

Depuis 2020, le PASS et les L.AS permettent d’étudier la santé à Besançon dans ce qu’elle a de plus large puisqu’elles permettent d’intégrer :

  • une filière MMOP
  • une filière paramédicale

Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie : les études MMOP

À l’UFC, le Portail Spécifique Accès Santé et les Licences Accès Santé permettent d’accéder aux 4 filières médicales dites MMOP, initiales de :

  • Médecine : pour devenir médecin généraliste ou spécialiste
  • Maïeutique : pour devenir sage-femme
  • Odontologie : pour devenir chirurgien-dentiste, orthodontiste…
  • Pharmacie : pour devenir pharmacien en officine, en industrie…

Kinésithérapie, Psychomotricité, Ergothérapie : les études paramédicales

Mais à l’Université de Franche-Comté, présenter avec succès les examens du PASS ou des L.AS permet aussi d’intégrer une filière paramédicale. Sont concernées :

  • la Kinésithérapie
  • la Psychomotricité
  • l’Ergothérapie

 

Tous les parcours médicaux et paramédicaux : en savoir plus

LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

  • réforme PACES doublant
  • réforme PACES 2020 kiné
  • Licence mineur santé