Vos études d’ergothérapie à Besançon commencent par une 1ère année hautement sélective : le PASS ou une L.AS, suivis à l’Université de Franche-Comté. Ensuite, vous poursuivez vos études de santé à l’institut de formation en ergothérapie de Mulhouse. Décryptage signé Bersot Formation.

Notre prochaine se fera le Samedi 5 Décembre 2020 à 11h00 et 14h00. Pour participer à cette Journée Portes Ouvertes vous devez vous inscrire à un des créneaux disponibles sur ce lien

Ergothérapeute : fiche métier

Intervenant sur prescription d’un médecin, les ergothérapeutes aident les adultes et les enfants accidentés, les personnes âgées dépendantes, ainsi que les handicapés moteurs ou mentaux à acquérir ou à retrouver une plus grande autonomie dans leur vie privée comme dans leur vie sociale.

Où travaillent les ergothérapeutes ?

La grande majorité des ergothérapeutes sont salariés ; les autres exercent à titre libéral. L’ergothérapeute agit principalement dans des établissements de soins publics ou privés, comme les services hospitaliers de neurologie, de chirurgie, de pédiatrie, de rééducation ou encore les maisons de retraite ou les établissements psychiatriques. En 2017, la France comptait 11 216 ergothérapeutes, soit presque 2 fois plus qu’en 2007. Parmi ces professionnel·les, 87 % étaient des femmes. Si les ergothérapeutes sont de plus en plus nombreux·ses, c’est notamment du fait du vieillissement de la population.

Le PASS et les L.AS : les voies d’accès pour devenir ergothérapeute

En 2020, les formations paramédicales ont été intégrées pour la 1ère fois à la plateforme Parcoursup. Conséquence ? Cette nouveauté a transformé les concours paramédicaux – sans pour autant tirer un trait sur la profonde sélectivité qui les caractérise. En effet, les places dans les écoles d’ergothérapeutes ou encore de psychomotriciens restent une denrée rare. Ces établissements ont donc dû concevoir de nouveaux moyens de sélection pour les substituer aux concours « classiques » et révolus. Désormais, l’aspirant professionnel du paramédical doit constituer minutieusement un dossier mais aussi se soumettre à une épreuve orale exigeante.

À Besançon, le PASS et les L.AS concernent aussi les études paramédicales

Mais dans le cas de l’Université de Franche-Comté (UFC) à Besançon, qui dit accès à une école paramédicale dit passage par une année en PASS ou en L.AS. Le PASS et les L.AS sont les deux voies qui, depuis la réforme des études de santé de 2020, ont remplacé la Première Année Commune aux Études de Santé (PACES). Par convention, une sélection pour l’entrée à l’Institut Interuniversitaire de Formation aux Métiers de la Rééducation (IIFMR) est organisée au terme de cette 1ère année à l’UFC. Si cette convention touche directement les études d’ergothérapie, elle concerne par ailleurs :

La différence entre PASS et L.AS

À l’UFC, le Parcours Spécifique Accès Santé (PASS) et les Licences à Accès Santé (L.AS) préparent donc à la fois aux 4 branches médicales (MMOP pour Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie) et aux branches paramédicales : Kinésithérapie, Psychomotricité, Ergothérapie. La différence fondamentale entre le PASS et les L.AS réside dans la répartition des matières de santé :

  • sur toutes les matières du PASS, le ou la bacheliere étudie une majorité de matières liées à la santé et une minorité de matières liées à une autre Licence disciplinaire (STAPS, Droit…)
  • sur toutes les matières de la L.AS, le ou la bachelier·e étudie une minorité de matières liées à la santé et une majorité de matières liées à sa Licence disciplinaire (STAPS, Droit…)

 

Autre différence : le PASS pourvoit un nombre supérieur d’étudiant·es en médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie, kinésithérapie, psychomotricité et ergothérapie que les L.AS. Le PASS est ainsi appelé voie « principale » par l’Université de Franche-Comté, alors que les L.AS sont dites voies « alternatives ».

Accéder aux études d’ergothérapie à Besançon implique de réussir les examens PASS ou L.AS

Le PASS et les L.AS ont toutefois un point commun – et de taille : ils se soldent tous les deux par des examens particulièrement sélectifs. Places limitées oblige, il faut se classer parmi les étudiant·es les mieux noté·es pour espérer rallier une formation d’ergothérapeute, de kiné, de pharmacien, etc. À la fin de l’année, des examens écrits communs au PASS et aux L.AS sont organisés par l’UFC. La note obtenue à ces épreuves écrites par l’étudiant·e va définir s’il ou elle :

  • est directement acceptée dans le parcours d’études de son choix, comme l’ergothérapie par exemple
  • doit présenter une nouvelle épreuve, orale cette fois-ci, pour intégrer le cursus de son choix
  • est recalée et doit poursuivre ses études dans la Licence liée à sa majeure (pour les L.AS) ou sa mineure (pour le PASS) afin de retenter sa chance à l’issue de l’année suivante

Une prépa ergothérapeute pour maximiser ses chances

Avant mais également pendant leur année en PASS ou en L.AS, Bersot Formation met son expérience au service des étudiant·es pour les aider à appréhender sereinement les concours paramédicaux et médicaux de fin d’année.

 

Découvrir les prépas PASS et L.AS de Bersot Formation

Des études suivies à l’école d’ergothérapie de Mulhouse

Les 3 années qui suivent le PASS ou la L.AS s’effectuent à l’Institut de formation en ergothérapie situé au 2 rue du Dr Léon Mangeney à Mulhouse, à 145 km de l’UFR de Santé de l’Université de Franche-Comté. Ce cursus s’organise en alternance entre des temps de formation théorique et pratique réalisés dans l’institut de formation et des temps de formation clinique ou situationnelle réalisés sur les lieux d’intervention des ergothérapeutes.

6 domaines de formation enseignés en école d’ergothérapeute

Au cours de cette formation en ergothérapie de 3 années, soit 6 semestres de 20 semaines chacun, les études se répartissent en 6 domaines de formation :

  • Sciences humaines, sociales et droit
  • Sciences médicales
  • Fondements et processus de l’ergothérapie
  • Méthodes, techniques et outils d’intervention de l’ergothérapeute
  • Intégration des savoirs et posture professionnelle de l’ergothérapeute
  • Méthodes de travail

Combien de temps pour devenir ergothérapeute ?

La répartition des enseignements est organisée comme suit :

  • la formation théorique s’étale sur une durée de 2 000 heures : 794 heures de cours magistraux (CM) couplées à 1 206 heures de Travaux Dirigés (TD)
  • la formation clinique et situationnelle s’étale sur une durée de 1 260 heures

 

Le travail personnel complémentaire est estimé par l’UFC à 1 888 heures. Au total, la charge de l’étudiant·e pour devenir ergothérapeute est estimée à 5 148 heures.

Un diplôme d’ergothérapeute pour entamer sa carrière professionnelle

Les études d’ergothérapie se soldent par l’obtention du diplôme d’État d’ergothérapeute. Il s’agit du titre sans lequel il est impossible d’exercer le métier en France. Avant de se voir remettre ce titre, l’étudiant·e devra soutenir avec succès son mémoire de fin d’études.

LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

  • concours ergothérapeute 2020
  • formation ergothérapeute en alternance
  • ergothérapeute formation adulte